>   Recherche avancée dans le catalogue   >     >   KA-KS Mise au point : les plasties extra-articulaires du genou associées aux ligamentoplasties du croisé antérieur
Domaine
Réinitialiser le filtre
Type de thérapie
Réinitialiser le filtre
Zone du corps
Réinitialiser le filtre
Auteur de l'article
Réinitialiser le filtre
VOTRE RECHERCHE

Mise au point : les plasties extra-articulaires du genou associées aux ligamentoplasties du croisé antérieur Par

La laxité antérieure par rupture du ligament croisé antérieur s'accompagne souvent d'une instabilité rotatoire qui s'étudie par le test du ressaut en rotation interne. Cette instabilité peut être présente dès le traumatisme initial ou apparaître secondairement par distension des structures anatomiques périphériques.
L'étude de ces structures périphériques et notamment du ligament antérolatéral du genou a bénéficié de travaux anatomiques récents qui ont éclairé d'un nouveau jour les travaux de Paul Segond [1] malheureusement longtemps oubliés.
La question de l'indication de la plastie extra-articulaire n'est pas parfaitement tranchée car l'imagerie moderne montre encore difficilement les ruptures du ligament antérolatéral sauf dans le cas de la fracture pathognomonique de Segond. Certains chirurgiens se fondent donc sur l'importance du ressaut rotatoire, d'autres sur la pratique d'un sport pivot-contact à haute énergie ou encore d'une laxité antérieure différentielle très importante. Prix : 4,90 € au lieu de 7,00 €

Paru le 12 juin 2017

0 Article(s) consulté(s)
04 11 91 50 50 numéro non surtaxé
Contactez-nous